Traitement

Du point de vue tant thérapeutique que prophylactique, garder la peau au sec est primordial pour éliminer les facteurs négatifs comme la rétention d’humidité et de chaleur. Il convient d’éviter, autant que possible, les frottements et le contact avec des substances irritantes. 
Il existe une grande variété de produits pour le traitement. Les produits hydrophiles à base d’oxyde de zinc, tels que par ex. ZinCream Medinova, conviennent particulièrement bien car ils associent les propriétés avantageuses de l’oxyde de zinc (astringent, antiseptique, absorbant et cicatrisant) à l’effet asséchant de la base pour une action synergique.

Les pommades fortement occlusives ou les poudres qui s’agglutinent sous l’effet de l’humidité ne doivent pas être utilisées car elles peuvent aggraver les symptômes.

S’il existe en plus une infection provoquée par des champignons et/ou des bactéries, il convient de consulter le médecin. En fonction de l’agent pathogène, il faut traiter l’infection par un antimycosique ou un antibiotique local.

Si malgré la prévention et le traitement la dermatite des langes réapparaît souvent, il faut rechercher des maladies telles que des allergies, des maladies du système immunitaire ou d’autres maladies générales susceptibles de favoriser l’apparition d’une infection.

Chez l’adulte, en cas d’eczéma du à une incontinence, les mêmes approches thérapeutiques que pour la dermatite des langes s’appliquent en majeure partie. De plus, les culottes de protection, qui devraient être de bonne qualité, doivent être changées le plus souvent possible. Une perte de poids éventuellement nécessaire peut aussi avoir une influence positive sur l’évolution de la maladie.

Medinova AG
Adresse