Prévention

Pour prévenir l’apparition d’une dermatite des langes, les mesures qui sont au premier plan sont celles destinées à réduire les facteurs pathogènes tels que le frottement, la rétention d’humidité et de chaleur. De plus, chaque jour l’enfant devrait pouvoir gigoter pendant un certain temps sans couches. On peut abaisser le pH dans les selles ou les urines par des mesures diététiques. Ainsi, une alimentation pauvre en sucre donne de très bons résultats. Chez les enfants nourris au sein, chez lesquels les dermatites des langes sont moins fréquentes, on a enregistré un pH moins élevé dans les selles. Allaiter le plus longtemps possible (env. 6 mois) est avantageux. Si le bébé est nourri au biberon, il faut alors utiliser une alimentation hypoallergénique pour nourrissons.
Si malgré ces mesures les récidives sont fréquentes, il faut rechercher la présence d’agents pathogènes par ex. dans le tube digestif, mais également dans les voies génitales. Dans de rares cas, lors de récidives fréquentes et inexplicables, il se peut aussi qu’il y ait une affection systémique sous-jacente favorisant l’apparition d’une dermatite des langes due à la baisse générale des défenses.

Conseils pour les soins:

Pour prévenir l’apparition d’une dermatite des langes, il est important que la peau du bébé soit traitée avec douceur. Il faut alors particulièrement veiller aux points suivants:

  • Changer souvent les couches
  • Ne laver qu’à l’eau tiède
  • Renoncer aux lingettes humides parfumées
  • Sécher la peau, soigneusement et entièrement, par tamponnements
  • Éviter de frotter
  • Ne pas utiliser de produits contenant d’éventuelles substances irritantes

Malgré les meilleurs soins de peau possibles, il est parfois difficile d’éviter l’apparition d’une dermatite des langes. Pour éviter alors toute infection bactérienne ou mycose, il faut traiter précocement les zones cutanées inflammatoires.

Medinova AG
Adresse